Articles : Le défilé des Rois Mages en Espagne

Le 6 janvier est férié en Espagne, car l’Épiphanie est un jour très important, particulièrement pour les enfants qui attendent avec impatience l’arrivée des Rois Mages. Selon la tradition, ce sont Melchior, Gaspard et Balthazar qui leur apportent leurs cadeaux de Noël dans la nuit de 5 au 6 janvier.

Dans toutes les villes d’Espagne, les festivités commencent le 5 janvier en fin d’après-midi, avec les « cabalgatas de los Reyes Magos » qui sont des défilés de chars magnifiquement décorés.

Chaque roi a son char et est entouré de ses pages qui lancent des petits cadeaux et des friandises aux enfants se trouvant sur le parcours.

Parfois, les rois arrivent à cheval ou en chameau. Le spectacle est accompagné de musique et de chants de Noël.

Carta a los Reyes Magos

S’ils ne l’ont pas encore envoyée, les enfants peuvent remettre aux Rois directement, la lettre dans laquelle ils expliquent qu’ils ont été sages et qu’ils méritent les cadeaux qu’ils aimeraient recevoir. Le soir, ils se coucheront tôt, après avoir placé leurs chaussures près d’une fenêtre et sans oublier de laisser quelque chose à boire ou a manger pour les Rois et de l’eau pour les chameaux…

La première « cabalgata » qui fut célébrée en Espagne, date de 1866. Elle eut lieu à Alcoy près d’Alicante.

Reyes Magos – Cabalgata de Alcoy

De nos jours, « la cabalgata » d’Alcoy, déclarée « fête d’intérêt touristique » est suivie par des milliers de personnes. Melchior, Gaspard et Balthazar, montés sur leurs chameaux, parcourent les rues de la ville.

Des porteurs de torches éclairent le chemin tandis que les pages utilisent leurs longues échelles pour atteindre les fenêtres et les balcons afin de déposer les cadeaux dans les maisons.

Roscón de Reyes

La couronne des rois, « el roscón » qui se déguste pendant ces festivités, est une brioche parfumée à la fleur d’oranger et décorée d’amandes et de fruits confits qui représentent les joyaux d’une couronne royale. À l’intérieur, il y a un sujet en porcelaine et une fève, «las sorpresas ». Qui trouvera le sujet sera le roi ou la reine de la fête, mais qui aura la fève devra payer la prochaine couronne…

Plusieurs pays d’Amérique latine, comme le Mexique, l’Argentine, la République Dominicaine, Porto Rico, le Paraguay et l’Uruguay, ont adopté la tradition espagnole pour célébrer le jour des Rois Mages.

Articles : Le petit déjeuner Espagnol : Café au lait, chocolat chaud, churros et tortillas au menu

Rares sont les Espagnols prenant un petit-déjeuner (desayuno) copieux avant de partir travailler. Pour la plupart d’entre eux, la journée commence par un simple cafe con leche (café au lait) généralement bu dans un verre, à la maison ou au comptoir d’un bar populaire. D’ailleurs si vous demandez un café, le matin, lors d’un séjour en Espagne, vous obtiendrez un café au lait

 !

Pour un café noir, vous devrez préciser « cafe solo » (café seul). Le café au lait est parfois accompagné d’une viennoiserie, mais pas nécessairement.

Une pause salée en milieu de matinée

Il faut savoir, en effet, que les Espagnols prennent leur repas de midi… vers 14 heures ! Certains salariés apprécient donc de reprendre des forces au cours d’une pause matinale à 10 ou 11 heures : c’est seulement à cette occasion que se fait l’éventuel repas du matin, dans un bar ou une cafétéria proche du bureau. Mais on est loin des tartines à la française : en Espagne, les en-cas salés sont rois ! Tortilla (omelette aux pommes de terre), bocadillos de jamon serrano (sandwichs au jambon), pan con tomate (pain à la tomate) sont particulièrement typiques.

Churros-y-chocolate : Chocolat chaud et churros pour les grands jours

 

Le week-end, pendant les vacances ou les lendemains de fête, nos voisins ibériques dégustent souvent une spécialité qui plaît beaucoup aux touristes et aux enfants : des longs beignets enrobés de sucre (churros) trempés dans un chocolat chaud (chocolate) particulièrement nourrissant. Signe particulier de ce dernier : il est tellement dense qu’on peut le déguster à la petite cuillère ! Il est en effet composé de lait, de chocolat, de sucre et de maïzena ou de fécule en guise d’épaississant. Il nappe donc voluptueusement les churros quand on y plonge ces derniers : un délice à reproduire à la maison pour le petit-déjeuner ou le goûter !

Bon appétit !

Articles : Un jour de Tapas 

Une manière incomparable de vivre la culture espagnole et de savourer le charme de ses bars et bistrots. Les tapas offrent un échantillon exquis et varié de la gastronomie populaire, vous permettant de déguster un large éventail de produits. Toute la saveur de l’Espagne dans un seul repas, et à un prix généralement très raisonnable.

Précurseurs des « menus longs et étroits » qui se sont aujourd’hui incorporés à l’avant-garde de la cuisine occidentale, les tapas admettent pratiquement tous types de produits et élaborations. Une spécialité gastronomique dont les origines remontent au XVIIe siècle, et allant de l’incomparable jamón ibérico de bellota (jambon cru de pays, provenant de porcs élevés en semi-liberté exclusivement nourris à base de glands) à la traditionnelle tortilla, en passant par les meilleurs fruits de mer ou même des spécialités de haute cuisine, que l’on peut ainsi consommer en petites quantités, sous forme de tapas.

    

Tous les villages et villes d’Espagne possèdent des bars et bistrots, voire même des quartiers entiers, spécialisés en tapas. Des établissements privilégiés proposant toutes sortes de mets : chorizos, boudins, marinades, poissons fumés, fromages, salaisons, anchois, croquettes, « migas » (spécialité à base de pain émietté frit), et un vaste répertoire pouvant dépasser la centaine de plats.

Déguster un choix de tapas variées dans chaque régions espagnoles constitue l’attrait de cette combinaison de petits plaisirs culinaires. Les tapas sont capables de répondre à tous les goûts et accessibles à tous les budgets.

Plats typiques et cuisine d’avant-garde

Les présentations sont également très diverses : Pinchos, banderillas, montaditos, cazuelitas. Des dénominations différentes qui s’appliquent à autant de manières de servir les tapas. Depuis la plus simple, sur un cure-dents, aux plus sophistiquées, qui se présentent dans de petits récipients avec des assaisonnements et des sauces leur conférant une touche de personnalité. Cette dernière modalité est réservée au client pour lui offrir des échantillons de plats typiques des différentes régions espagnoles : la paella de Valence, la fabada (cassoulet aux fèves) des Asturies, les tripes à la madrilène, ou encore tous types de poissons savoureux sous leurs préparations les plus variées.

La cuisine la plus moderne prend part à ce courant gastronomique avec des tapas qui conservent les racines mais innovent dans la présentation. Le sorbet à la tortilla, le potage au foie d’oie, le gaspacho au homard constituent quelques exemples de tapas créées par de grands cuisiniers et ensuite popularisées.

Pour accompagner les tapas, rien de mieux qu’une bonne bière, un vermouth, du vin blanc ou rouge, des vins spéciaux comme le « cava » (mousseux), le « fino » (xérès très sec) et le « manzanilla » (vin doux). Et sachez que dans tous les bistrots d’Espagne, vous pourrez toujours compter sur l’amabilité du personnel pour vous conseiller sur la meilleure façon de combiner les saveurs et de déguster ce sommet de la gastronomie.

La Péninsule Ibérique

 

Les Porcs Ibériques sont élevés en liberté dans les pâturages de la région d’Extremadura. Il s’agit d’un véritable paradis écologique avec un des écosystèmes les mieux conservés en Europe, dans lequel cet animal trouve un véritable refuge naturel.

Les jambons ibériques de Bellota de la gamme de Charcuterie Bondiola sont issus de porcs engraissés exclusivement à base de glands et d’herbe, les porcs sont sacrifiés à l’âge de 20 mois environ. Les jambons ibériques de Cebo sont isus de porcs élevés en liberté et engraissés à base de céréales.

Quant aux  porcs blancs de race Duroc, ils ont une alimentation contrôlée à tout moment et sont sacrifiés à l’âge de 12 mois. La race Duroc se caractérise pour ses bonnes qualités organoleptiques obtenues grâce à une infiltration en graisse de la viande de haute qualité.